Victoire de la mobilisation syndicale et citoyenne, l’OPH de Bobigny (93) ne sera pas privatisé !

C’est au cœur de cet été que la direction de l’OPH de Bobigny a décidé d’engager la  privatisation de cet organisme :

Aucun débat démocratique avec la population, ni information auprès des personnels.

Dans le même mouvement elle organise des élections professionnelles dans des délais très courts pendant la trêve estivale, non sans volonté d’affaiblir  la CGT largement majoritaire dans l’entreprise.

Soucieux de la préservation dans le giron public du bien commun des Balbyniens, et résolument attachés à la défense des statuts et conquis sociaux des salariés, les représentants du personnel et militants CGT de l’OPH n’en n’ont  pour autant jamais rabattu sur leurs exigences, et pour cause, suite à la lutte menée la victoire est au rendez-vous!

Le Comité Régional de l’Habitat, de l’Hébergement et le Conseil Supérieur des HLM, sollicités par le ministère pour émettre un avis sur le projet de la ville de Bobigny, ont confirmé les analyses de la CGT en rendant des avis négatifs, le Maire de Bobigny a donc dû abandonner cette privatisation lors de son Conseil Municipal du 20 décembre dernier.

L’OPH doit à nouveau se recentrer sur sa mission et en donner les moyens aux salariés afin d’assurer un service de qualité aux locataires-usagers.

Cette victoire est aussi un point d’appui pour exiger du Maire de Saint Ouen qu’il applique à son tour la décision de justice cassant la privatisation de son OPH !

La CGT demeure mobilisée sur la question du logement social, outil d’accès au logement, d’insertion et de cohésion sociale indispensable.

Imprimer cet article Télécharger cet article